Comment cuisiner le crabe bleu (Callinectes sapidus)

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email
Granchio blu cotto

Espèce invasive, le crabe bleu ou crabe royal bleu envahit depuis quelques années les zones côtières de la Méditerranée.

Originaire des côtes atlantiques d’Amérique, il est aujourd’hui massivement présent le long des côtes méditerranéennes, en particulier dans l’Adriatique, non loin des lagunes et des estuaires. Depuis un certain temps, il y a débat sur la manière de lutter contre cette espèce de plus en plus présente et qui entre en compétition avec nos espèces endémiques. Contrairement à d’autres espèces telles que le poisson-globe, qui peut être mortel pour l’homme, le crabe bleu est comestible et délicieux à déguster.

Pour contrer son expansion, l’une des solutions est de le pêcher et de le consommer. En Amérique, dans la baie de Cape Cod, le crabe bleu est une véritable spécialité.

Alors, voyons comment cuisiner les crabes bleus pour les déguster avec deux recettes simples : les crabes bleus à la vapeur et les spaghetti au crabe bleu.

Le prix du crabe bleu : cette espèce n’est pas encore commercialisée à grande échelle, sauf localement dans quelques marinas. Notre objectif est de le faire connaître afin de lui attribuer une valeur marchande. À l’heure actuelle, en raison de la faible demande, le crabe n’a pas de prix. Il pourrait être vendu entre 5 et 10 euros le kilogramme sans aucun problème, ce qui profiterait aux pêcheurs qui pourraient augmenter leurs revenus, à l’environnement et sans aucun doute à l’acheteur, qui obtiendrait un produit frais et délicieux à un prix plus qu’honnête.

COMMENT CONSERVER LES CRABES

Si vous avez récupéré des crabes bleus et que vous ne souhaitez pas les cuisiner immédiatement mais attendre le lendemain, il est conseillé de ne pas les mettre dans l’eau mais de les laisser dans une caisse en bois couverte d’un linge de coton humide.

L’espèce mesure jusqu’à 15 cm de longueur et 23 cm de largeur : elle présente un corps plus large que long, de forme elliptique, avec deux pointes de chaque côté du corps et un bord antérieur dentelé. Les pattes sont assez longues, la première paire se transforme en pinces, plus grandes chez les mâles que chez les femelles. La couleur du corps est vert olive sur le dessus, tandis que le ventre est blanc-bleu et les pattes ont une attache et une extrémité d’un bleu intense.

Pour préparer les crabes bleus à la vapeur :

Après avoir pêché ou acheté les crabes au marché (assurez-vous qu’ils sont frais), lavez-les à l’eau douce en faisant attention aux pinces qui peuvent faire très mal. Pour les déguster, il suffit de les plonger dans de l’eau bouillante pendant une vingtaine de minutes. Une fois qu’ils sont devenus orange vif, les crabes sont prêts à être savourés. Évitez les arômes et les épices, il vaut mieux ne pas altérer la saveur douce du crabe bleu.

Spaghetti au crabe bleu :

Après avoir lavé les crabes, faites-les bouillir dans une casserole pendant 10 minutes jusqu’à ce que la carapace devienne rouge. Retirez les crabes de l’eau et coupez-les en deux. Coupez les crabes en deux et récupérez la chair du crabe de la carapace et des pinces.

Dans une poêle, préparez une sauce avec 3 cuillères à soupe d’huile d’olive et une gousse d’ail. Faites revenir pendant quelques minutes à feu moyen et ajoutez de petites tomates cerises coupées en deux.

Après 5 minutes de cuisson à feu vif, ajoutez la chair de crabe, faites cuire pendant quelques minutes de plus. Salez, poivrez et ajoutez du persil frais. Assaisonnez ensuite les pâtes et servez en accompagnant d’un bon vin blanc.

Recettes d’outre-mer :

Dans l’est des États-Unis, le crabe bleu est généralement bouilli dans de l’eau, du vinaigre et un mélange d’herbes aromatiques. Une fois qu’ils ont atteint la couleur rouge caractéristique des crustacés bouillis, les crabes sont jetés dans une passoire. Pour extraire la chair, il faut ouvrir la carapace et casser les différentes articulations pour obtenir une quantité de viande modeste par rapport à la taille totale de l’animal. Certains considèrent les branchies, appelées « tomalley » ou « mostarda » en raison de leur couleur, comme une délicatesse.

La chair du crabe bleu, riche en vitamine B12, est utilisée non seulement comme aliment immédiat, mais aussi comme ingrédient précieux dans des plats locaux tels que le « crab cake ». La chair peut également être conservée et vendue en conserve dans des installations spéciales.

Les crabes capturés peu de temps après la mue, avec une carapace encore molle, sont vidés de leurs entrailles et de leurs branchies, et et ensuite frits dans une pâte à base d’œufs, de farine et d’herbes aromatiques.

Clicca per votare questo articolo!
[Voti: 2 Media: 4]
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Pinterest
Email
Tags :

Laisser un commentaire

Ultimi articoli
Le schede degli organismi marini